bandeau la poudre pages.jpg

Épisode Bonus : Mona

Au micro de Lauren Bastide, trois écrivaines, Anne Berest, Laura Nsafou et Mariame Tighanimine, parlent de l’acte d’écrire comme acte d’émancipation dans cet épisode spécial enregistré le 14 novembre dernier chez Mona, un espace de co-working féminin créé rue de Turenne par My Little Paris à l’automne 2017.

Ensemble, elles décryptent en quoi l’acte d’écrire est subversif lorsque l’on est une femme (03:20), pour qui et contre quoi Mariame Tighanimine a écrit « Différente comme tout le monde » (05:23), pour qui et contre quoi Laura Nsafou a écrit « À mains nues » et « Comme un million de papillons noirs » (10:45), et la volonté « d’effacer un effacement » qui a poussé Anne Berest à l'écriture de « Gabriële » (17:00). Elles débattent de l'existence d'une littérature propre aux femmes (24:07), racontent leur désir d’écrire les livres qu’elles auraient aimé lire plus tôt (39:14), leur sentiment de devoir justifier leur geste d’écriture (53:43) et comment on se sent lorsque l'on a fini d’écrire un livre (1:14:57).

Autour de cette table ronde : Anne Berest, ancienne éditrice aujourd’hui autrice de six romans dont « Gabriële » (ed. Stock) co-écrit avec sa soeur Claire et publié en août 2017, Laura Nsafou, créatrice du blog afroféministe Mrsroots qui vient de publier à la fois un roman, « À mains nues » (ed. Synapse), et un ouvrage de littérature jeunesse « Comme un million de papillons noirs » (ed. Bilibok) et Mariame Tighanimine, enseignante à Sciences Po, co-fondatrice du site Babelbusiness et autrice de l’ouvrage « Différente comme tout le monde » (ed. Le Passeur).

Un grand merci à My Little Paris d’avoir invité La Poudre à passer quelques mois chez Mona, et d’avoir rendu cet échange possible.

La Poudre est une production Nouvelles Écoutes.

Réalisation et générique : Aurore Meyer-Mahieu.

Coordination : Zisla Tortello.

Mixage : Laurie Galligani